Wax play : jouer avec la cire

Wax Play

Jouer avec la cire

Les amateurs de BDSM savent que son univers regorge de termes anglophones. Ainsi, parmi la liste des pratiques BDSM portant un nom anglais, on trouve l’age play, l’animal training, le branding, le cinching, l’edgeplay, le hogtied, le pony-play, le spanking, le trampling, le knife play… La liste, sans doute, pourrait être infinie. Aujourd’hui, nous allons aborder l’une de ces pratiques BDSM au nom anglophone : le wax play.

Sachant que le sens anglais du mot « wax » est « cire », il est facile d’imaginer de quoi il s’agit quand on parle de wax play (jeu de cire en français). Le wax play est, dans l’univers BDSM (bien que nous puissions affirmer qu’il peut également être pratiqué en dehors de la sphère BDSM exclusive), la pratique dans laquelle une personne fait couler de la cire chaude sur le corps nu de son partenaire. Ce dernier, en sentant la chaleur inattendue de la cire chaude sur sa peau, ressent une poussée d’adrénaline qui, dans ce type d’interaction pleine de connotations sexuelles qui se cache toujours derrière toute pratique BDSM, se traduit par une augmentation de l’excitation.

Femme qui joue au wax play

Celui qui ne l’a jamais fait auparavant et qui souhaite pratiquer le wax play ou le waxing pour la première fois doit garder à l’esprit que cette pratique, comme toute autre pratique BDSM, doit avoir été convenue par les deux partenaires. Établir des limites et des safewords est toujours un impératif inexcusable quand on parle de BDSM. La pièce Wax, en ce sens, ne fait pas exception. Après tout, tout le monde ne réagit pas de la même manière à la chaleur. Il y a ceux qui peuvent supporter une température plus élevée et ceux qui ont l’impression de brûler à une température relativement basse. Par conséquent, lorsque vous envisagez de jouer à la cire, gardez cela à l’esprit, ainsi que le fait que la cire chaude peut laisser des traces de brûlure, au moins temporairement. La personne qui va « montrer » ces signes doit en être consciente et doit donner son accord pour que cela se produise.

Accessoires BDSM

Types de cire

Lorsque l’on pratique le wax play, il est également important de garder à l’esprit qu’il existe de nombreux types de cire et de nombreux types de bougies. Avoir fait des expériences avec elles ou connaître à l’avance les caractéristiques de chaque type de cire est essentiel pour une séance de wax play réussie.

Parmi les types de cire que l’on peut trouver pour pratiquer le wax play, nous pouvons en souligner trois :

  • Les bougies en cire d’abeille, qui fondent à environ 63º C
  • Les bougies de paraffine, qui fondent à environ 57º C
  • Les bougies de soja, qui fondent à environ 54º C

Préparation du wax play

Wax Play BDSM

Naturellement, il est préférable d’utiliser des bougies dont la cire fond à une température plus basse. Ainsi, les bougies de soja sont, a priori, les bougies les plus adaptées aux wax play. Toutefois, avant de les utiliser, vous devez vérifier si la personne sur laquelle la cire de soja fondue va tomber est ou non allergique à cette substance. L’application d’une petite quantité de cire de soja sur un petit morceau de peau peu visible peut être vérifiée. Tout signe de rougeur ou d’irritation doit nous faire écarter ce type de cire pour les wax play et opter plutôt pour la cire de paraffine.

Une fois que vous avez choisi le type de cire que vous allez utiliser pour le wax play, vous devez préparer l’endroit où vous allez le pratiquer. Mettre de côté quelques serviettes pour jouer à la cire peut être une bonne idée, tout comme il peut être judicieux d’avoir quelques serviettes en papier à portée de main pour nettoyer ces gouttes de cire sèche tombées dans un endroit non désiré.

Lors du choix des serviettes, il est important de prendre en compte la possibilité qu’ils puissent se brûler s’ils ne font pas attention. Pour éviter cela, ou du moins pour réduire le risque que cela se produise, il est conseillé d’utiliser des serviettes 100% coton, qui sont les moins susceptibles de brûler. De même, pour réduire le risque d’accident lors d’un wax play, les flammes doivent être éloignées des vêtements, de la literie ou de tout autre objet susceptible de prendre feu. Enfin, pour prendre des précautions supplémentaires, il est préférable d’avoir un seau d’eau à portée de main pour réagir à tout imprévu.

Il est également important d’éloigner la cire des tissus que vous ne voulez pas endommager. Il ne faut pas oublier que la cire est très difficile à enlever lorsqu’elle sèche et durcit.

Types de jeux de cire

BDSM Wax Play

Une fois que les mesures de sécurité appropriées ont été prises, il faut évaluer le type de wax play que l’on veut pratiquer, car dans le wax play, on peut trouver différentes manières ou techniques d’appliquer la cire sur la personne soumise. Ceux qui vont pratiquer le wax play peuvent opter pour l’égouttage, la coulée (qui peut toujours être plus risquée) ou la peinture du corps nu avec de la cire et un pinceau.

Le wax play peut également se faire en combinant des cires de différentes couleurs ou, par exemple, en construisant plusieurs couches de cire. Ce type de pratique est très accrocheur et vous devez garder à l’esprit que les couches supérieures ne brûleront pas autant que les couches inférieures, car les premières seront appliquées sur les secondes après leur séchage.

Une autre façon de jouer à la cire est de trouver un moyen de combiner des sensations alternatives de chaud et de froid. Cela peut se faire en alternant de manière inattendue l’application de la cire et de la glace.

Celui qui va pratiquer le wax play peut (et doit) expérimenter entre les différentes options proposées pour éprouver différentes sensations et voir quelle forme de wax play le satisfait le plus. Êtes-vous prêt à le faire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *